Twitter. Et après ?

twitterfutureN’est ce pas exagéré tout ce vacarme autours de Twitter ? C’est clair, Twitter est un super outil, très social, qui répond à une demande de notre temps : Pouvoir communiquer avec son réseau n’importe quand, n’importe où, facilement et rapidement, mais celui ci a également des défauts et n’est finalement qu’un réseau social de plus.

Quoi ? t’as pas de ….

Compte MSN, de page Myspace, de profil Facebook, de Skyblog, de compte Flickr, de … ? [biffer la mention inutile] Oui beaucoup de services « révolutionnaires » se sont succédés et sont passé. Finalement, un Twitter peut remplacer un Facebook qui lui a peut être remplacé votre Myspace ou Skyblog.

Là où Twitter apporte un plus, c’est la rapidité à laquelle vous pouvez étendre votre réseau. Le principe de follower/following est bien plus efficace que le réseautage sur plusieurs niveaux (réseau de niveau 2 = amis de mes amis).
Le coté pro aussi est intéressant. Sur Facebook, on partage peut être moins de « bons liens » pour y préférer ses photos de la soirée de vendredi.

Mais Twitter, c’est aussi un énoorme espace de spaming.  Avec tous les outils développés autours de l’api, sur Twitter, vous pouvez vous acheter des followers, vendre vos twitts, acheter et revendre des identifiants, faire la promotion de ses services et j’en passe et sur Twitter, tout se passe très vite, si bien que ce site ( qui n’a toujours pas de modèle économique, contrairement aux rumeurs ) va devenir une bien triste machine à business.

Trop de réseau, tue le réseau social.

C’est bien sympa tout ces sites web 2.0 mais avez-vous vraiment le temps de gérer votre blog, Facebook, Twitter après votre journée de travail ? On n’est pas tous « community manager » ou étudiant, on ne peut donc pas se permettre de mettre à jour couramment à jour plusieurs réseaux sociaux.

Je suis aussi sur Friendfeed, Plaxo, Orkut, LinkedIn, Viadeo, Iminta, Spock, Sixent et j’en passe mais je ne gère pas du tout ces profils, comment voulez-vous vivre après ça ?

social networks

Il est donc intéressant de pouvoir regrouper ses réseaux (privé et pro) et jusque maintenant, aucun site n’a réussi à être à la fois efficace dans la sphère professionnelle et privée. Lorsqu’un outil combinera les avantages de Facebook et de Twitter, en se débarrassant d’une partie de leurs défauts,  il pourra peut être prendre la relève et le faite de devoir reprendre votre réseautage à zero n’est pas un souci. Il suffit de déposer quelques messages sur Twitter et Facebook.

Alors, oui, évidemment, Twitter n’est qu’un phénomène de mode de plus mais qui laissera des traces, notamment chez ceux qui auront réussi à regrouper des dizaines de milliers de followers.

Je sais déjà qu’il est inutile de réserver des identifiants Twitter pour mes enfants qui trouveront ce réseau véritablement « as been », une partie des nombreux contacts que j’aurai gagné aujourd’hui  me suivront sur les prochaines plateformes et finalement, le réseau social n’est que peu dépendant de la plateforme. On perd des contacts, on en gagne d’autres mais on fini par les retrouver, on prend de l’influence, avec son Blog, son Twitter, son Tumblr.

Le web social se professionnalise, en permettant à chacun de jouer un rôle de la propagation de l’information.

Après Twitter, d’autres outils viendront, c’est clair, plus sociaux, plus complets, plus ouverts, peut être. L’histoire du web 2.0 n’est pas finie, nous l’écrivons tous les jours : Que ce soit la campagne d’Obama sur Facebook ou Les iraniens sur Twitter.  Peut être (c’est même probable) que nos mobiles n’auront plus besoin de l’inscription à un site pour permettre le networking, mais il nous restera de bon souvenir, à l’instar de ceux que vous avez peut être gardé de l’IRC.

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
2 juillet 2009

20:01

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!