Test du Tinteo ABA 122, un casque nomade à réduction de bruit active.

Encore un petit test de casque nomade, ça tombe bien j’adore ça. Cette fois si, on s’attaque à une jeune marque française ambitieuse qui propose un casque parfait, ou presque, pour les nomades grâce à une isolation active pour moins de 100 euros.

Vais-je enfin pouvoir écouter ma musique tranquillement dans le bus?

Une finition très … française.

La première chose que je me suis dit en déballant ce nouveau joujou, c’est qu’il ressemble à un Bose QuietComfort 3 et c’est globalement une bonne chose. D’ailleurs, son look est plutôt réussi même si on est loin des tendances américaines, ici, on reste dans un style plus proche de nos classiques.

Léger et compact, on a un peu l’impression qu’il pourrait facilement casser malgré un très bon maintien et une finition parfaite, c’est en partie dû au fait que son arceau est plus fin que la majorité des casques, ce qui le rend aussi plutôt souple.

J’ai trouvé par contre étonnant que celui-ci se positionne parfaitement sur mes oreilles sans étirer l’arceau. J’ai du coup eu l’impression que ce casque est dessiné pour les «grosses têtes» ou du moins, pas pour les Chinois.

Comme il est léger et inspiré du design de chez Bose, on aurait pu s’attendre à un confort particulièrement bon: oui, il est relativement confortable, mais étant donné qu’il s’agit d’un casque supra-aural, il chauffe un peu les oreilles. Ce genre de soucis s’améliorent avec le temps, de plus, ça n’a rien de catastrophique, je vous rassure, mais on aurait apprécié des coussinets un peu plus rembourrés. La partie de l’arceau qui repose sur la tête est couverte de cuir, mais sans rembourrage, on sentira donc celui-ci sur tête, mais de par sa légèreté, ça n’a rien de très gênant non plus, car ce casque arrive presque à se faire oublier.

Je ne vous entends plus !

Caitlin teste le Tinteo, elle n'entend plus le bruit autour d'elleLe point fort de ce casque résulte de son isolation active qui complète une isolation passive relativement bonne. La technique employée n’est pas neuve, votre casque dispose de deux petits micros qui vont enregistrer les sons environnants et créer un contre-son dans vos oreilles, ce qui permet de supprimer jusqu’à 85% de bruits environnants. Je ne suis pas très fan de ce genre de pratique qui alourdi sensiblement le son, mais je dois avouer également que ça comporte l’avantage de pouvoir écouter la musique sans être gêné par des bruits de voiture, de personnes qui parlent à côté de vous, de télévision, etc.

Attention, il n’y a pas de miracle, pour que le système fonctionne correctement, il faut que le volume de votre musique soit supérieur à celui du bruit. En rue ou dans le train c’est un véritable plus.

J’apprécie le fait que le réducteur de bruit qui fonctionne avec une pile puisse être coupé, contrairement à beaucoup de casques concurrents. Oui, l’isolation étant déjà assez bonne, il n’est pas toujours nécessaire de l’activer.

La pile en question se place dans une télécommande contenant le réglage de volume et un bouton A.V. qui sert à couper temporairement le son et activer les micros pour que vous puissiez entendre les personnes autour de vous. Bien vu.

Lors de mon premier essai, j’ai pensé que la télécommande faisait office de kit mains libres iPhone comme sur les Monster Beat by Dre, je tentais d’attacher celle-ci sur le haut de ma veste avec son clip et je me battais avec son câble de près de 2 m de long. Pas très efficace, en réalité, cette commande pourra plus facilement s’attacher à la ceinture et le câble semble d’un seul coup mieux pensé.

Un son bien dynamique.

Avec ce casque, Tinteo vise un publique assez jeune, on le remarque avec un spectre qui mets les bass en avant tout en restant plus équilibré qu’un Beat By Dre.

Avec ses drivers de 40 mm, il offre une sensibilité de 110 dB SPL et une réponse en fréquence de 18 Hz – 20 kHz. Le son se rapproche assez du AKG K450 que j’ai testé précédemment sans être aussi précis dans les aigus. Je ne trouve pas le son décevant pour cette gamme de prix, mais on ressent un manque d’expérience de la marque. Cela dit, c’est un très bon casque avec une écoute agréable et dynamique que les amateurs de musique acoustique apprécieront moins.

Adopté !

Pour un premier essai, la jeune marque Tinteo a tenu son pari. Sans atteindre la qualité d’un casque à 200 euros, le ABA 122 arrive à convaincre. Il offre une bonne qualité de finition, un son vraiment correct et une isolation relativement efficace pour un casque supra aural. On n’aura pas grand-chose à lui reprocher.

On l’appréciera le Tinteo ABA 122 pour son prix, la précision du son avec des bass bien présentes, sa légèreté, son design plutôt réussi, son câble rigide attaché d’un seul coté et l’efficacité de son isolation dynamique. C’est un bon produit, français, à acheter les yeux fermés.

Tinteo – ABA 122 – Casque Stéréo Hi-fi – Pliable – Double antibruit – Noir / Argent

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
10 septembre 2011

19:37

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!