Startups, ne vous faites pas racheter!

J’ai vu passer beaucoup de rachat de startups, ces derniers mois. Parfois, dans le but de posséder l’expertise d’une équipe, parfois pour récupérer la base d’utilisateurs, mais je ne vois que rarement un produit pour de bonnes raisons. La bonne raison, ce serait de racheter un produit afin de pouvoir le faire évoluer, mais en général, c’est tout l’inverse.

Même si ce sont de plus en plus souvent des applications mobiles que des sites qui se font acheter aujourd’hui, je tiens à rappeler ceci : en vendant une startup, on tue le travail de nombreuses années,et souvent, c’est son avenir que l’on vend.

Je vais donner l’exemple de deux sites précurseurs achetés par Yahoo, il y a plusieurs années : Del.icio.us et MyBlogLog. Il est possible que ces 2 sites ne vous disent rien, pourtant, s’ils n’avaient pas existé, ce blog serait mort depuis longtemps. Mieux, ils ont influencé Twitter et Facebook, apparus par la suite.

Lorsque j’ai commencé à bloguer, les réseaux sociaux que nous connaissons aujourd’hui n’existaient pas encore, et les blogs étaient une source d’information complémentaire aux sites d’actualité qui s’appuyaient avant tout sur les brevets. Les blogs utilisaient déjà les médias sociaux pour récupérer de l’information. De mon côté, j’utilisais essentiellement 2 sources : les flux RSS et Del.icio.us. Digg était également intéressant, mais trop instrumentalisé pour générer du trafic. En utilisant Del.icio.us, je découvrais en temps réel, ou presque, ce que les très nombreux utilisateurs avaient bookmarqué. Ce n’était donc pas de la news que je découvrais, mais de très bons liens vers des tutos, des nouveaux sites web ( 2.0 ), ou astuces diverses. Ce précurseur du partage social était également précurseur du Cloud puisqu’il plaçait votre bookmark en ligne et vous permettait de le récupérer partout avec des plugins, un peu comme le fait Instapaper. Ses évolutions logiques auraient été nombreuses : du stockage en ligne tel Dropbox à l’agrégateur social, il aurait surtout pu facilement s’adapter à la convergence.

En réalité, Del.icio.us est mort après son rachat par Yahoo, il fut simplement laissé à l’abandon. Quelle erreur de vison de la part du géant américain?

L’autre produit qui aurait du résisté au temps est MyBlogLog. Il fut certainement mon premier réseau social, mais également mon préféré. MyBlogLog permettait aux blogs de se lier entre eux comme le sont les profils Facebook et Twitter, mais avec la différence que sur un Blog, vous contrôlez tout! Véritable coeur de la blogosphère, il fut également l’inventeur de la widget «likebox» de Facebook que l’on trouve sur tous les sites.

Ce réseau social n’a vraiment pas tenu très longtemps après le rachat par Yahoo. Il faut dire que tous les yeux étaient tournés vers Facebook, puis Twitter. Mais les blogs existent toujours, les plus creux ont commencé à disparaître, certains se sont professionnalisés, mais il est toujours difficile de créer des liens entre ceux-ci. Pire, les blogs sont écrasés par l’infobésité qui règne sur les réseaux sociaux. Si MyBlogLog permettait de faciliter les liens, il aurait pu également devenir le nouveau Scoopit, Flipboard ou Feedly. Avec l’arrivée du mobile, cette plateforme sociale aurait aujourd’hui sa place.

Lorsqu’une équipe a créé un produit génial, il faut la soutenir jusqu’au bout. Le web change, certains éléments ne sont que des modes, des bases fortes doivent rester. Savoir évoluer est la principale qualité d’une Startup et croire à fond en son produit est important également. Je suis certain que Loic Lemeur regrettera un jour de ne pas avoir continué sur la voie du vidéobloging avec Seesmic, pourtant, c’est clairement une tendance vers laquelle on va aller avec la 4G, regardez Vine !

Il est intéressant également de remarquer que l’esprit web 2.0 fait son retour grâce aux applications mobiles. Ainsi, les internautes mobiles n’ont plus de crainte à utiliser des réseaux différents en parallèle pour partager ses photos avec instagram, échanger avec Twitter ou dialoguer avec Whatsapp. Croire qu’il faut tout miser sur Facebook, aujourd’hui, serait une erreur.

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
18 avril 2013

21:37

Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!