Réussir les publications payantes de votre page Facebook

Cela fait quelques mois que les pages facebook virales ont perdu en visibilité. Pour les gestionnaires de ces pages, c’est une catastrophe puisqu’ils ne font plus de « buzz », mais pour les internautes, c’est tout l’inverse, en dehors des publicités nettement plus visibles, la pertinence de son livefeed semble renforcée. Je vois plus de conversations et moins de posts de type « aime si… ou partage si… », je pense que vous voyez bien à quoi je fais référence.

L’action Facebook ne cesse de progresser, car le média semble avoir réussi à rendre sa publicité efficace en l’intégrant intelligemment sur le site, mais surtout sur le mobile grâce au format de publications stimulées.

Lorsque j’ai compris l’importance de ce virage, j’ai écrit un article expliquant que Facebook n’est plus vraiment gratuit pour les marques, et que les community managers devaient devenir plus efficaces, plus experts.

En fait, si vous voulez garder de la visibilité sur le réseau social, il va falloir investir sur la publicité Facebook, mais pas n’importe comment. En effet, sur Google Adwords, on doit optimiser sa publicité en répondant à une demande, une recherche. On pourra également travailler sur la relation entre votre annonce et la page visitée, sur Facebook, au contraire, il va falloir bien cibler et activer l’internaute avec une action telle qu’un concours ou un détournement humoristique de l’actualité, il faudra être créatif. Sans même avoir un grand nombre d’abonnés, vous pouvez créer des publications qui auront une forte visibilité. À vous de faire réagir les internautes.

Ne recherchez plus le Fan à tout prix

Avoir 10 000 fans sur votre page Facebook ne vous garantit plus rien. De fait, il est inutile de continuer à vouloir recruter absolument. Il est préférable, au contraire, d’essayer de réaliser des petites campagnes efficaces pour améliorer sa visibilité et publiez moins au quotidien.

Ne stimulez pas une publication qui n’a pas de portée organique.

C’est assez évident, car si votre campagne ne fait réagir aucun de vos fans directs, il est fort probable que votre campagne ne sera pas efficace. N’oubliez pas que vous recherchez la réaction de l’internaute. Je vois trop souvent des posts sponsorisés bien ciblés, mais sans le moindre intérêt.

Profitez de l’actualité.

Il n’y a rien de plus efficace que les fêtes pour vendre, c’est également le cas sur le Net. Vos plus belles campagnes, faites les à Noël, à Paques ou à la Saint-Valentin, mais l’actualité propose aussi beaucoup d’opportunité grâce au sport, à la politique, les vacances… Tous les community managers devraient travailler sur base d’un calendrier annuel.

L’émotion, c’est la clé de la réussite.

Jouez avec l’émotion des internautes et vous en obtiendrez ce que vous voulez, mais attention, sans être puéril. L’internaute aime les bébés comiques ou les animaux, surtout les chats. La nostalgie est également un très bon activateur, ressortez des éléments de notre passé à tous : les films cultes, le premier baiser, les années 80. Un exemple simple, une campagne de la Saint-Valentin faisant référence à Dirty dancing.

Travaillez sur l’humour, jouez avec l’internaute.

La majorité des internautes utilisent Facebook pour se divertir, alors rien de tel qu’une fausse annonce de « bon coin » pour faire réagir l’internaute. Ce n’est pas vraiment honnête, mais si c’est bien fait, ce ne sera QUE du bonheur.

Détournez les séries, les émissions de TV : il n’y a plus de sondage sur Facebook, demandez de l’aide à Jean-Pierre.

Faites vivre les conversations.

Vous avez payé pour obtenir de la visibilité, il ne tient qu’à vous d’en profiter le plus longtemps. Lancez des débats à l’intérieur des commentaires des posts et exploitez l’@. N’hésitez pas à demander à un collègue de réagir également en tant que personne, essayer d’éviter de créer des faux fans de la page pour activer les commentaires, ça peut de voir ou si vous le faites, faites-le discrètement sans abuser.

Et finalement, regardez ce que font les autres et tirez-en des enseignements. La publication sert à attirer, l’internaute, les commentaires à échanger et ensuite seulement, vous faites votre publicité. Soyez subtile.

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
8 mai 2015

23:35

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!