Pinterest, Path, Instagram, peut-on succomber aux nouveaux médias sociaux?

medias sociaux Pinterest, Path, Instagram, peut on succomber aux nouveaux médias sociaux?Internet est décidément surprenant, alors qu’il y a quelques années, de nombreux médias sociaux de niches se sont écroulés , écrasés par le poids de Facebook et Twitter, d’autres apparaissent aujourd’hui avec des progressions hallucinantes. Mais que nous cachent leurs succès? N’est-ce pas dangereux de s’appuyer sur des plateformes «à la mode» ? C’est ce que nous allons tenter de comprendre ensemble.

Facebook n’est pas tout

Il n’y a pas plus froid et impersonnel que Facebook. Le manque de couleur, la présence des marques un peu partout, la pub, l’agression de demandes de toutes sortes (jeux, app, devenir fan) et fini les petits messages échangés entre amis, car votre patron, vos collègues, et contacts professionnels sont là aussi, votre famille également.

En fait, Facebook est un média social qui se rapproche de plus en plus de notre vie réelle. On ne fait pas ce que l’on veut sous peine de représailles. Comme moyen d’évasion, on a fait mieux!

Le plus gros problème avec ce réseau social, c’est qu’il n’est pas basé sur vos centres d’intérêt, mais bien sur vos relations. Ainsi, si les jeunes geeks n’aiment pas trop les photos de chatons et de familles, d’autres détestent les photos de vacances et de nombreuses personnes ne trouvent pas drôles ces nombreux «memes» que l’on retrouve de plus en plus sur la toile. D’où l’importance de faire appel à des réseaux sociaux complémentaires qui vous offriront plus de liberté.

Instagram

Instagram est une application sociale disponible sur iPhone qui offre une occasion de partager l’instant présent sous forme de photo, des sortes de phototweets.

instagram Pinterest, Path, Instagram, peut on succomber aux nouveaux médias sociaux?

S’il est vrai que l’on peut déjà le faire sur Facebook, celui-ci offre plutôt des albums photo que vous garderez et partagerez en famille. Instagram, c’est de l’instantané, du jetable, auquel vous pouvez adjoindre des effets sympas facilement et découvrir le monde sous forme d’instantané. Ce n’est pas forcément vos amis que vous suivez sur instagram, même s’il est facile d’y retrouver ses contacts Facebook et Twitter, mais parfois des personnes qui vivent à l’autre bout du monde, parlent une autre langue, mais vous partagent leurs petits moments sympas.

Ces photos peuvent être un coucher de soleil, la table d’un restaurant, une affiche originale, comme la teenager qui demande l’avis à ses followers concernant la robe qu’elle va porter ce soir. De par son succès, on y retrouvera également des photos pros de mannequins et photographes qui veulent devenir célèbres.

J’ai recherché qui sont les personnes les plus populaires sur instagram et il est intéressant de noter que les gourous du web se font battre par des «california-girls», des jeunes japonaises, des suicides girls, et même ses amatrices de chat! C’est un réseau vraiment à part, un peu féminin, mais également une bonne bouffée d’air, car sur Instagram, il n’y a beaucoup moins de retenue que sur Twitter et Facebook. Certainement parce que celui-ci n’est pas un site internet, mais une application iPhone

Path

Malgré sa ressemblance, Path a une logique très différente d’instagram, il est considéré comme un réseau «antisocial» dont le but serait de partager des moments uniquement avec ses vrais amis (150 max). Qu’en penser? Pour moi, c’est une erreur, car si on peut considérer effectivement que ses amis les plus proches ne sont certainement pas plus nombreux que 150, ils ne sont pas forcément tous des geeks prêts à faire un «Awake» chaque matin, alors que les réseaux sociaux ne fonctionnent bien que si on a atteint un certain nombre d’amis actifs. Je pense donc que ce système doit être repensé peut être en jouant sur une double timeline (Path+Twitter).

path Pinterest, Path, Instagram, peut on succomber aux nouveaux médias sociaux?

Côté positif, Path regroupe des fonctions de Instagram et Foursquare, et de partage de musique (limitée) dans une interface très réussie. Il n’a pas ambition à concurrencer Facebook, au contraire, c’est un outil simple pour publier simultanément sur Facebook, Twitter, Fousquare et Tumblr.

Pinterest

2011 devait être l’année de la curation avec des outils tels que Scoop.it, mais c’est finalement Pinterest, un site de curation de photos qui tire son épingle du jeu (de mots). En effet, ce site est une sorte de bookmark social multimédia. Le principe est simple, si en surfant sur le web, vous découvrez des photos ou vidéos intéressantes, vous pouvez les épingler sur une planche thématique. Ensuite d’autres internautes (amis ou pas) pourront découvrir votre photo ou vidéo et l’épingler à son tour.

pinterest Pinterest, Path, Instagram, peut on succomber aux nouveaux médias sociaux?

La structure sociale n’est pas sans rappeler Twitter et ses following, followers et retweets. Avec un succès surprenant dans la gent féminine (60% du trafic), Pinterest serait déjà le 3e réseau social derrière Facebook ou les internautes passent le plus de temps (98 minutes par mois en moyenne).

Pinterest ne vole pas le contenu, il le bookmark. Ainsi, lorsque vous épinglez une infographie d’un site, ce même site est toujours rattaché à l’image, ce qui rend Pinterest intéressant pour les webmasters cherchant à générer du trafic.

Faut-il succomber?

Ces 3 médias sociaux ont explosé de façon surprenante, mais en analysant de plus près, ils profitent tous 3 de la possibilité de retrouver ses amis Facebook et Twitter, ce qui vous permet de vous construire un réseau très rapidement et de donner rapidement la sensation que le site à un fort taux d’adhésion. Comprenez bien que sans ça, ce serait beaucoup plus compliqué d’y retrouver ses amis. Il faut donc éviter de parler de succès ou révolution.

Votre réseau social, c’est Facebook , ça ne change pas et de plus, aucun de ces 3 médias n’a obtenu le nombre critique de membre et d’activité pour devenir indispensable. Les fonctionnalités de Instagram et Path pourraient sans difficulté se retrouver implantées dans l’application mobile de Facebook et devenir presque sans intérêt pour une grande part des utilisateurs. Combien de personnes utilisent instagram dans le seul but de faire des photos plus colorées pour Facebook ou Twitter?

Par contre, pour Pinterest, c’est un peu différent. Seul Twitter pourrait se rapprocher de celui-ci, mais il ne prendra pas le risque de perdre son réseau actuel. Il y a donc un vrai potentiel d’évolution, un type de contenu qui lui est propre et il ne rentre pas en conflit avec Facebook.

Pour faire de la veille autour de la mode, des infographies et des vidéos originales, Pinterest peut être intéressant. À noter également que son énorme potentiel viral (on «repin» dans un «bord» suivi par d’autres membres) fait de Pinterest un probable outil de promotion pour vos contenus visuels (infographie, photos pros, bandes-annonces, vidéos virales… ) idéal pour les sites de e-commerce qui cherchent à diffuser leurs meilleures offres sur le web. Il pourrait également prendre une part de marché de Instagram. Malgré tout, je reste sceptique quant à l’avenir de Pinterest qui est, à mon avis, un gros phénomène de mode. Une niche s’y établira progressivement, mais en Europe, ça restera encore limité très certainement à des geeks, ce qui aura tendance à faire fuir les autres, à moins que cette fois, ce soit les fashionistas qui fassent fuir les geeks? Pourquoi pas?

Encore plus d'infos et de veille en s'abonnant à Techtrends sur Facebook

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
16 février 2012

22:45

Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!