Messenger, c’est déjà fini ? Twitter va-t-il prendre sa place ?

livemessengerOn a tous au moins un bon souvenir de l’époque où l’on envoyait des « wizz » à tout va, lorsque les avatars étaient archi animés et que les smileys étaient parfois très « funny » .

Bah, c’était bien sympa mais bon, il fallait bien que ça se termine car perdre des heures en politesses avec une personne alors que vous pouvez avoir des nouvelles du monde entier grâce aux réseaux sociaux, c’est un peu contre productif.

C’est toujours comme ça. Les internautes sont joignables de très nombreuses façons mais au fur et à mesure que leur réseau se développe, ils ont de moins en moins de temps à consacrer à chaque individu. Du coup, toutes les excuses sont bonnes pour jeter un rapide coup d’œil aux dernières nouvelles de sa tribu et donne vite fait un aperçu de leur activité, avant même qu’on aie à leur demander.

MSN ne le permettait pas : « salut, kikoo, tu vas bien quoi de neuf ?… quoi de neuf ? … wizzzz »

Finalement, les utilisateurs de Twitter ne sont pas plus « no-life » que les utilisateurs d’MSN, ils ont juste trouvé l’outil qui correspond mieux à un emploi du temps chargé. C’est peut être aussi pour ça que Twitter ne finira pas comme MSN. Twitter est fait pour ceux qui ne cherchent pas à discuter des heures mais juste quelques secondes en allant à l’essentiel. Sur la structure de Twitter vous pouvez parler, répondre ou simplement s’informer. Les 3 activités ne sont pas forcément liée. Twitter n’est pas un outil de communication.

Dans cette structure, il n’est pas possible de rencontrer quelqu’un ou de chatter des heures.

Contrairement aux idées reçues, Twitter n’a pas remplacé MSN et ne le remplacera pas. Messenger s’est naturellement apaisé car les travailleurs que nous sommes n’ont plus de temps à perdre avec des banalités.  Skype et Google Talk ont récupérés une partie du marché et la messagerie instantanée s’est développée comme une solution de téléphonie gratuite.

Les ados, les pensionnés et les sans emplois continuent à utiliser massivement la messagerie instantanée comme un outil de communication gratuit en remplacement du téléphone.

Les opérateurs n’ont pas vu venir ce concurrent mais ont tout fait pour le bloquer en pratiquant des tarifs data excessifs.

Je pense qu’ils doivent regarder d’un mauvais œil les réseaux Twitter, Facebook ou encore Friendfeed qui s’adaptent parfaitement à l’utilisation mobile.

Twitter ne remplacera pas la messagerie instantanée, mais avec le mode Push qui va se répandre, pourquoi pas l’SMS ? Ca semble fou et ça l’est mais rien ne dit que les opérateurs avec les fabriquant de mobile ne prévoient pas des passerelles entre Facebook, Twitter et le SMS, afin de ne pas perdre le contrôle sur le marché de la communication tout en permettant aux utilisateurs de fusionner leurs réseaux.

Et Messenger dans tout ça? Qui ça ?

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
15 juillet 2009

20:22

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!