Livre blanc 2010 du Social Media Club France

Le Social Media Club France (www.socialmediaclub.fr) est le chapitre français du
Social Media Club (SMC).

Ce dernier est né en 2006 à San Francisco, en Californie, à l’initiative de Chris Heuer,
sous une première version informelle mais déjà avec le but d’ « identifier,
développer et diffuser les bonnes pratiques en termes de nouveaux médias ».

Le SMC se concrétisait par des séances de discussion et une liste d’envoi de courriels
sur des thèmes relatifs aux médias (principalement « web 2.0 »). Rapidement, le
public s’est diversifié (web entrepreneurs, RP, journalistes, bloggeurs, universitaires
etc) tandis que le concept s’exportait dans d’autres villes aux Etats-Unis pour, enfin,
en dépasser les frontières.

Ce dernier atteint plus de 100 000 membres dans le monde à ce jour, tous
professionnels et/ou passionnés des nouveaux médias, se répartissant dans plus de
200 chapitres locaux, répartis dans 42 pays !

Un site web a été créé (www.socialmediaclub.org) ainsi qu’une structure légale, et
les réalisations se sont diversifiées : des événements, discussions, mais aussi
barcamps, ateliers, conférences partout dans le monde, ou encore rédaction de
guide de bonnes pratiques etc.

Le chapitre français du SMC a été créé en septembre 2007, pour devenir une
association loi 1901 l’année suivante, à l’initiative de Pierre-Yves Platini, Alban
Martin, Julien Jacob et Bertrand Horel, soutenus par l’association Silicon Sentier.

La mission du Social Media Club France est de connecter les professionnels des
médias sociaux qui utilisent des logiques communautaires dans la création ou dans la
diffusion de leurs contenus.
L’objectif est de partager les expériences entre professionnels, identifier, formaliser
et diffuser les bonnes pratiques et faire ainsi progresser le marché des médias
sociaux, promouvoir des standards, encourager la transparence et l’éthique de ses
pratiques. Afin de garantir des débats de qualité et de ne pas tomber dans l’écueil
des séances de vulgarisation, l’ouverture du chapitre français est plus restreinte que
les chapitres américains et procède d’une cooptation.

Les rencontres ont immédiatement visé un certain niveau de compréhension des
enjeux discutés et sont rapidement passées de réflexions sur le futur du journalisme
à une plus grande variété de thèmes.
Afin de répondre au double objectif d’identification et de diffusion des bonnes
pratiques qu’il s’est fixé, le Social Media Club France organise à la fois des rencontres
privées entre membres (mode atelier, orienté sur la mise en œuvre) et des sessions
publiques (mode conférence, orientée sur la compréhension et le partage
d’expérience). Il dispose également d’un blog, d’une page Facebook et d’un compte.

Télécharger le livre blanc

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
2 octobre 2010

22:14

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!