Les 5 raisons du futur succès de Google+

Bien que toujours en version bêta privée, le réseau social de Google est accessible depuis quelques jours.

J’ai testé en profondeur la bête, j’ai écouté et lu les réactions des membres, je me suis informé sur la stratégie du géant et je dois bien avouer que Google+ est une réussite.

Sincèrement, si j’avais dû créer ce site, il n’aurait pas été très différent, tant il répond bien à mes attentes. Google a vraiment réussi l’impossible, il a créé l’après-Facebook!

Je ne veux pas dire que ce G+ aura plus de succès que le site de Mark Zuckerberg, mais que ce réseau social va plus loin que Facebook.

  • 1) Une vision à moyen et à long terme

    En réalité, Google+ n’est pas un réseau social! En effet, un réseau social, c’est avant tout un site et même si vous pouvez vous connecter à d’autres sites avec votre compte Facebook, vos actions seront toujours rattachées à votre profil.

    Sur le «Google+ project», c’est diffèrent, le «+» sera la couche sociale qui permettra toutes les interactions sur les autres sites de la société comme Picasa. Les internautes vont utiliser Google+ sans même s’en rendre compte, car dès qu’ils feront une recherche sur Google, qu’ils liront un mail ou partageront un document sur Google Docs, ils feront appel aux fonctionnalités de Google+

    D’ici quelques années, Google donnera certainement l’opportunité d’utiliser la plateforme Google+ sur des sites tiers qui pourront exploiter le social graph des internautes pour améliorer leurs produits web.

    Google étant beaucoup plus ouvert que Facebook, je suis certain que ce qu’ils proposeront aux entreprises leur donnera progressivement envie de se détacher de Facebook qui a toujours joué à l’enfant gâté avec ces API et ses FanPage qu’il modifie sans cesse, sans prendre en compte les milliers d’euros que d’autres ont investis dedans.

  • 2) L’écosystème de Google

    Si les Google+ vont offrir une dimension sociale aux autres sites de la société, ces mêmes sites vont offrir des fonctionnalités de premier ordre à celui-ci.

    Je me souviens avoir hésité longtemps entre placer mes photos sur Facebook ou sur Flickr. Ici, c’est Picasa, ce n’est pas Flickr, mais c’est déjà beaucoup mieux que les albums de Facebook.

    Plus de concessions pour ses vidéos, elles pourront rester sur YouTube et trouver leurs places sur votre profil.

    Google+ va progressivement se lier aux autres sites de la firme et permettre l’échange de documents sur Google+, le suivi de son profil sur Google Analytics, la communication privée via Gtalk, …

  • 3) Il s’inspire de Facebook et Twitter

    J’ai lu de nombreuses remarques sur sa ressemblance avec Facebook, mais est-ce une mauvaise chose? Non, du tout, car en fait, Google est parti d’une page blanche pour construire ce nouveau site, mais au lieu d’inventer un concept de plus qui risque de s’effondrer dans 2 mois (Google Wave), il a préféré s’appuyer sur les expériences des acteurs du marché, et en a tiré le meilleur : le mur de Facebook (déjà inspiré de FriendFeed) et la structure de relation de Twitter (followers), mais il a également proposé sa solution au problème de gestion de groupe de Facebook avec les cercles.

  • 4) Les cercles

    J’ai bien ri en voyant le hack Facebook qui permet d’y insérer les cercles de Google+ car ceux qui ont pris ça au sérieux n’ont tout simplement pas compris le fonctionnement des cercles.

    En effet, à la différence de Facebook où les groupes sont une fonctionnalité de plus, les cercles sont à la base de votre réseau Google +. Vous êtes obligé de les utiliser et c’est la force du système.

    Grâce aux cercles et aux relations de type following/followers, la couche sociale de Google+ permet de gérer sur un seul compte son profil privé, public et pro. Il va également permettre de se créer un réseau beaucoup plus rapidement que sur Facebook.

    Utiliser les cercles, c’est beaucoup plus pratique que de devoir jongler avec des fanspages sur Facebook.

  • 5) La E-réputation

    Google a un atout de premier ordre pour mettre en avant son réseau social, il est propriétaire du premier moteur de recherche et ne s’en privera pas pour positionner en première position votre profil G+ lors d’une recherche sur votre nom dans Google.

    En échange, vous pourrez y attacher des liens vers vos propres sites.

    Selon Google, les auteurs pourront être mis en avant dans les SERPs de Google sur chaque article qu’ils auront écrit grâce à leur profil G+. Cette mise en avant apparaitra avec un avatar affiché sur la gauche de l’élément.

    Dès lors que vous êtes rédacteur, blogueur, journaliste, vous aurez tout intérêt à mettre à jour votre profil G+.

Google a réussi à surprendre avec un produit qui doit évoluer, certes, mais qui a déjà beaucoup pour plaire.

La question que tout le monde se pose : est-ce que monsieur tout le monde va passer sur Google+? Et bien, ce n’est pas impossible du tout, car certains étaient déjà sur MSN, Skyblog ou MySpace avant de rejoindre Facebook et d’autres ont déjà un compte GMail, et surtout tout le monde connait Google.

Ajoutez à ça le succès croissant de l’OS mobile Android et la nécessité d’avoir un compte Google pour pouvoir utiliser tous les services Google, dont le nouveau Google Music.

Les prochains mois vont être de plus en plus intéressants :)

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
5 juillet 2011

21:48

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!