Holoportation, réalité virtuelle ou augmentée : ce qu’il faut attendre du futur.

Difficile d’imaginer aujourd’hui un monde où internet n’existerait pas, car petit à petit, nous fusionnons avec le cloud. Des personnes qui se trouvent à l’autre bout du monde en savent plus sur vous que votre voisin. Des jeunes qui se filment dans leur chambre sont maintenant des stars aussi reconnues qu’un acteur de cinéma. Nous vivons la tête dans nos smartphones et même si nous savons tous que c’est mal, on est bien contant d’avoir un objet qui nous permet de détacher de l’ennui ou des petites gênes qu’apportent le monde qui nous entoure.

Le monde de demain sera probablement très diffèrent, on devrait progressivement intégrer les notions de réalité virtuelle et augmentée dans notre quotidien, et pourquoi pas la Holoportation?

Ces technologies sont encore trop jeunes pour être exploitables correctement, ainsi un casque virtuel comme l’Oculus rift nécessite un ordinateur puissant, un masque encombrant, autant dire que ce n’est pas pour tout le monde. La PlayStation VR devrait être un peu plus accessible, mais on voit bien qu’on reste dans le développement de technologies encore jeunes (même si le concept date en vérité des années 80/90 ).

Le Rift commercialisé aux alentours de 699 euros va faire face à la PlayStation VR (399€) qui se connecte à la Playstation 4 et l’HTC Vive qui est annoncé à 899 euros . Le Vive est un produit complet qui ne nécessite aucun investissement supplémentaire, mais je pense que d’ici 1 ou 2 ans, il sera disponible en dessous des 500 euros.

De son côté, Microsoft développe le concept d’holoportation sur sa technologie HoloLens. HoloLens n’est pas un casque virtuel, mais un casque proposant la réalité augmentée. C’est très impressionnant et on imagine aisément l’usage que l’on pourrait faire de cette techno au quotidien, mais en vérité, il serait nécessaire de disposer d’un studio « holographique » et de 3D designers pour plaquer proprement les textures. On est loin d’une projection d’hologramme que l’on voir dans Star Wars.

Néanmoins, on voit bien quelles directions les géants que sont Microsoft, Facebook et Google prennent. Google qui avait fait un premier pas dans la réalité augmentée avec les Google Glass.

Le problème, pour moi, c’est qu’à l’image de la technologie Kinect qui semblait révolutionnaire en son temps, les casques virtuels/holographiques n’auront d’intérêt que dans le marché du jeu vidéo qui se veut de plus en plus mobile. C’est peut-être des solutions qui permettront de relancer le jeu vidéo sur console de salon. J’imagine d’ailleurs bien la sortie d’un pack PlayStation®VR (console+casque) pour 599€ à la fin de l’année, ce qui pourrait être un must pour Noël, mais dans un usage plus quotidien, il faudra attendre des technologies plus nomades, plus proches des Google class connectés à nos smartphones qui sont de plus en plus puissants.

playstation-vr-artwork-56e9276c38fb8

De ce point de vue, le Gear VR est une solution intéressante. Ce casque virtuel est une boîte vide qui se connecte à un smartphone récent de Samsung (Galaxy S6, S6 edge et S6 edge+), mais équipé de ses propres capteurs. Pour moins de 100€, il offre un premier pas accessible vers le monde la réalité virtuelle. Mais entre nous, c’est surtout un gadget, non?

Tous ces casques virtuels sont également des solutions pour regarder des vidéos en 360° et sur ce point, Facebook et Google savent qu’ils ont une carte à jouer. Personnellement, j’avoue que l’immersion est extraordinaire avec ce format de vidéos, imaginez simplement que puissiez regarder comme si vous y étiez une compétition de formule 1 filmée en 360° depuis la caméra d’une voiture? Ce serait une immersion extraordinaire, non? La video en 360 degrés pourrait se montrer assez accessible et à la place de Go-pro, on pourrait imaginer que des caméras en 360 degrés se retrouvent un peu partout où il y a de l’action.

Réalité virtuelle pour tous?

Pas mal de technologies qui nous ont fait réver sont depuis devenues accessibles, mais finalement peu utilisées. Je pense par exemple à la video-conférence de poche ou la possibilité de téléphoner avec sa montre mais peut-on imaginer que la réalité virtuelle ou augmentée pourrait, à l’inverse, trouver leur place dans notre quotidien? Probablement pas dans les prochaines années, mais les gamers PC vont adorer leur session de FPS sur Oculus Rift, ça j’en suis convaincu.

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
28 mars 2016

15:57

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!