Faux profils Facebook, et si c’était dangereux?

nogirl Faux profils Facebook, et si cétait dangereux? Les faux profils sur Facebook, ce n’est pas neuf et vous en avez certainement plusieurs parmi vos amis. Ne vous êtes vous jamais dit que c’était peut être dangereux?

En effet, un profil Facebook peut changer de nom, il est donc difficile de les repérer. Si vous en créez un, Il vous sera plus facile de recevoir un nombre élevés d’amis avec un nom de personnalité politique, une fois ce nombre obtenu, vous pouvez par la suite renommer ce profil par votre propre nom. D’un seul coup, vous serez une personnalité populaire.

Mais imaginez également qu’un jeu habile dans les changement de noms pourrait tromper des journalistes et citoyens à propos des intentions d’une personnalité publique, people ou politique.

Trop d’infos sont récupérées depuis les réseaux sociaux sans être véritablement vérifiées. Combien de journalistes et blogueurs ne désirent pas être premiers sur une news?

N’empêche qu’il est souvent possible de repérer des faux profils via quelques indices.

Voici un profil que me fut suggéré par Facebook en raison d’un certain nombre d’amis communs.

arnaquefb Faux profils Facebook, et si cétait dangereux?

La demoiselle avec ses 3 972 amis n’est pas une célébrité, même pas une blogueuse, rien sur Google. Même avec un profil de fille sexy, il est difficile d’obtenir autant d’amis en France.

Mais le plus drôle, c’est qu’elle aurait enregistré son compte sous le nom d’une personnalité politique française, Bruno Gollnisch. Je ne connais pas ce politicien, mais je suis certain qu’il n’a pas subit de tels opérations chirurgicales, mais ça explique bien les milliers d’amis.

Un faux profil, c’est parfois dangereux, mais c’est souvent malsain. Qui peut se trouver derrière un faux profil? Souvent un rigolos qui s’ennuie derrière son PC mais ce pourrait être une ex-copine, ou votre copine actuelle qui désire vous surveiller, une société qui vous appâte avec un profil sympathique afin de vous spammer en masse par la suite? Votre patron, pourquoi pas. Comment savoir qui vous surveille?

Ce genre de petits rigolos créants à tout vents des faux profils de vrais personnalités ne font que nourrir les discours de ceux qui désirent que l’on ne puissent plus avoir d’anonymat sur internet. Faudra-t-il qu’une police des réseaux sociaux soit créée ou les réseaux sociaux vont-il mettre en place des techniques de validation de profils comme c’est le cas avec Twitter et ses profils « verified » ou encore les solutions du type de Myid.is ?

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
12 juillet 2010

21:06

Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!