Est-il facile d’abandonner Windows pour Linux ? (partie 2)

Ce billet est la suite de Est-il facile d’abandonner Windows pour Linux ?, le principe c’est de comprendre si un utilisateur moyen peut passer de XP à Linux sans trop de difficultés.


Suite aux commentaire sur mon billet, j’ai décidé de remplacre Debian par Ubuntu (basé sur Debian) sensé être plus accessible.

L’installation:

Télécharger un iso, le graver, lancer le pc avec le CD. Tout le reste est automatisé. Je considère cette installation plus simple et plus rapide que windows. Mais il est vrai que je n’ai pas partitionné mon disque dur.

Une fois installé:

Ma carte video n’a pas été correctement installée, j’ai du rechercher après les pilotes, les installer, etc…

Cela dit, avec windows c’est souvent pire. En fait, c’était du au fait que ma carte n’est pas supportée par les derniers pilotes de Nvidia. Je ne peux donc pas jeter la première pierre à Linux.

L’accessibilité

Sur mon premier post, je signale qu’il est très souvent nécessaire de recourir aux lignes de commandes. Ubutu contient un gestionnaire de packets: Une véritable révolution pour moi. A partir d’une liste de serveur (préenregistrée), il permet d’avoir accès directement à la casi totallité des applications pour Linux. Très simple et pratique, ce system apporte un réel plus et à lui seul démontre tout l’ntérêt des logiciels libres.

Néamoins, il reste nécéssaire d’utiliser la console pour d’autres opérations. Et tapper son mot de passe à chaque fois me semble très génant.

Gnome et Kde

A première vue les applications Gnome tournent bien sur KDE, mais l’inverse est moins courrant. Avec l’installation de plusieurs librairies, j’ai su faire tourner toutes les applications intéressantes KDE sur Gnome. Mais dans certain cas celle-çi seront bridées. :(

Je conseil donc KDE dans la pluspart des cas, mais pour moi, Gnome est plus agréable et léger.

Les applications

Firefox fonctionne bien, mais l’affichage est un peu diffèrent. Par contre, le fait d’avoir un system léger, rend le surf beaucoup plus fluide et rapide.

Au niveau outils de webmaster, j’ai pas trouvé d’applications aussi puissantes que la suite Macromedia, mais quelques une m’ont semblées excellantes. Donc, je pense que l’on peux trouvé son bonheur.

Pour le reste, je trouve toujours que Linux manque cruellement d’applications, ce qui est son principale défaut. Le multimedia par exemple n’est pas son fort.

J’ai commencé à testé wine, un émulateur (ou plutôt traducteur) windows pour Linux. J’ai testé 2 petites applications: Gtalk et winamp; Winamp a fonctionné, mais Gtalk a planté. Je testerai prochainement des applications professionnelles tel que Dreamweaver et Photoshop. Je donnerai mes conclusions sur ce Blog.

Le NTFS

J’ai monté (avec toute la difficultés que ça engendre) ma partition NTFS (windows) sur Linux. Si la lecture passe, l’écriture est impossible, pourtant j’ai suivi à la lettre un tuto me disant le contraîre. De toute façon, écrire sur une partition NTFS avec linux est très déconseillé, sous peine de voir sa partition innutilisable.

Voilà les conclusions de mon deuxieme post sur Linux, j’espère pouvoir donner plus d’infos pochainements.

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Bleebot
Publié le
3 février 2007

00:46

Topics
Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!