Comment (ne pas) se faire des amis sur Facebook, Twitter et Google plus ?

Sur Twitter, Google+ et maintenant Facebook, la notion d’amitié n’est pas forcément réciproque. Ainsi, vous pouvez vous abonner aux mises à jour d’une personne sans nécessairement recevoir un abonnement un retour.

Pour les gros utilisateurs de réseaux sociaux et les gros blogueurs, c’est un avantage, en effet, on peut rapidement se retrouver avec plusieurs milliers d’abonnés, mais les suivre en retour peut rendre nos flux de news complètement inutilisables.

Mais pour d’autres, c’est un véritable problème. En effet, la technique classique de faire des demandes d’amitié à des inconnus pour avoir beaucoup d’amis ne fonctionne plus.

Aussi, vous pouvez envoyer un «Follow me please» en privé sur Google+, votre interlocuteur recevra celle-ci directement dans sa boite e-mail.

Simultanément, envoyez une demande à la même personne sur Twitter en «reply» en vous assurant, ainsi, qu’il ne pourra pas la rater.

Ensuite, reproduisez le même schéma avec tous vos abonnements.

Vous l’avez bien compris, si vous faites ça, vous êtes grillé et vous serez considéré comme un spammeur.

Si vous désirez obtenir beaucoup d’abonnés, la première chose à savoir, c’est qu’il faut leur donner quelque chose, les internautes sont des humains, pas des objets :

– Soyez intéressant.
– Mais publiez à la fois utile et futile.
– Partagez des liens qui peuvent intéresser votre réseau, ils les repartageront volontiers.
– Entrez en conversation avec d’autres utilisateurs des réseaux sociaux, intéressez-vous aux autres.
– Retweetez
– Ne soyez pas calculateur : ne pensez pas à votre nombre d’abonnés.
– Et surtout, ne spamez pas!

Cet article ne vous donnera certes pas une solution clé en main pour vous construire un réseau social actif, et ce n’est pas son but, j’espère seulement que ces conseils serviront à ceux qui ont tendance à essayer de se faire remarquer par tous les moyens… Je vous rassure, on vous remarque!

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
22 octobre 2011

13:08

Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!