Anonyme sur les réseaux sociaux, est-ce bien raisonnable?

Comme tout internaute, j’ai commencé par trainer sur le web sous un pseudo, j’en ai d’ailleurs accidentellement eu plusieurs, mais finalement, j’ai choisi de ne garder mon vrai nom dès lors que j’ai compris l’importance de gérer son identité numérique et son e-réputation.

Mon problème venait que finalement, que j’utilisais mon pseudo (dyochris) pour m’inscrire à certains sites sociaux, parfois le nom de mon blog de l’époque (bleebot) mais souvent, c’est mon véritable nom (souvent avec une faute à Lefevre) qui ressortait sur le web, lorsque l’on pointait vers bleebot.

Je me suis donc retrouvé avec une identité fragmentée. Bien sûr, ce n’est pas si grave, mais pour moi qui ai une certaine vision de l’importance de son identité numérique sans les annéesà venir, essentiellement dans le cadre d’une carrière professionnelle dans le web, c’est assez gênant.

Mais tout le monde n’a pas la même vision du web que moi, ni le même usage, et l’usage d’un pseudo peut se justifier.

Évidemment, les premiers à avoir besoin de ce pseudo sont les «trolls» qui sont, il me semble, de plus en plus nombreux sur le web. Ceux-ci sont souvent jeunes, encore étudiants, et ne se rendent pas forcément compte de l’idiotie d’un tel comportement. Je considère que l’on a tous été un jour le troll de quelqu’un, c’est un comportement presque normal lorsque l’on manque de maturité, que l’on est un peu jaloux ou simplement, que l’on a du mal à accepter que d’autres ont des opinions différentes.

Il n’y a pas que le comportement de «troll» qui justifie l’usage d’un pseudo. Vous pourriez vous créer une fausse identité si vous ne désirez pas être associé à une marque, un message ou une campagne de marketing viral.

Au fur et à mesure que les médias sociaux prennent de l’influence, les entreprises veulent y marquer leur présence, et dans un cadre professionnel, de nombreux community manager, recruteurs, veilleurs désirent garder l’anonymat.

Dans de telles circonstances, ce droit à l’anonymat me semble tout à fait raisonnable, car tout le monde ne travaille pas pour Apple ou Google, il y a également ceux qui désirent simplement que leur vie privée ne soit pas associée à Pampers, la SNCF ou Sarkozy .

Pour Facebook et Google, vous n’avez qu’une identité, et ce n’est pas la peine de chercher à la camoufler. Il est donc possible, aujourd’hui d’utiliser Google+ pour communiquer avec tous ces cercles d’amis, familiaux et professionnels, mais avec le même nom. De toute façon, les personnes qui ont un pseudo, ne jouent pas le jeu du web social en partageant leur profil, ce qu’ils aiment ou leurs photos de familles, leur socialgraph est donc faussé.

Moi, je demande surtout comment on fait pour vivre sur le web d’aujourd’hui sous un pseudo. Vous avez un deuxième profil ou vous faites croire à vos amis et à votre maman que vous n’avez toujours pas de profil sur Facebook?

Si vous pensez que vos amis sur Facebook ne sont que des consommateurs et que le web et les réseaux sociaux ne vous intéressent QUE pour des raisons professionnelles, je n’ai pas vraiment de conseille à vous donner, on est trop diffèrent, mais si aujourd’hui, vous avez 2 profils distincts dont un sous pseudo, peut être est-il temps de penser à fusionner vos identités. Non pas parce que Facebook et Google vous l’imposent, mais parce que le web a changé et il n’est plus le média que vous connaissiez il y a 5 ou 10 ans.

C’est vrai que d’avoir un profil public sur le web, c’est un peu comme se promener dans la rue avec une pancarte avec son nom, mais cacher son identité et mettre un avatar, c’est un peu comme porter une burka un masque. Bien sûr, vous pourrez porter une burka un masque sur le web, mais dans ce cas, vous n’obtiendrez jamais de rapports sincères avec les autres internautes, et vous passerez certainement à côté d’une vraie révolution sociale.

[poll id= »16″]

Vous désirez réagir à cet article? Retrouvez-le sur la page Facebook de Techtrends

la diffusion d’annonces sur ce site relève de ma responsabilité et ne représente pas les positions d'une entreprise pour laquelle je travaille

Rédigé par
Chris Lefevre
Publié le
14 juillet 2011

23:21

Partagé sur
Partager+Twitter
Partager+Facebook
Partager+LinkedIn
Partager+Google+
Partager+Scoop-it!